Crème aux oeufs

Vous êtes vraiment nombreux à venir sur le blog, et je vous en remercie. Vous venez de tout le monde francophone (de France comme moi, mais aussi souvent du Canada, de Belgique, de Suisse… et pas mal d’Espagne, aussi). Cela me met beaucoup la pression car comme je le rappelle souvent, je ne suis pas nutritionniste et beaucoup de recettes ne conviennent pas à un régime sans résidus très très strict (celui que l’on fait avant une colposcopie par exemple). J’essaye d’être attentive, de prévenir des aliments pièges, je cherche avant chaque recette quelles pourraient être les contre-indications… Mais nos maladies sont tellement évolutives et différentes d’une personne à l’autre! Il y a des aliments que l’on digère à certaines périodes alors qu’à priori ils ne sont pas adaptés et d’autres qui ne « passent » pas alors qu’ils sont conseillés. Par exemple, je connais des gens qui mangent de la friture alors que pour ma part, même en rémission totale, c’est impossible.

Tout ça pour vous dire de bien réfléchir, en lisant mes recettes, à votre capacité de digestion de chaque aliment, à ne pas hésiter à demander l’avis d’un médecin … mais sachez qu’on ne déclenche pas une crise en mangeant un aliment.

Ceci dit, une petite crème toute simple pour le dessert, je l’ai prise sur le blog « la popote de Manue » qui regorge d’idées. Je l’ai laissée inchangée sauf pour le lait, et je vous invite à aller voir le post original car il y a des photos par étapes.  Ce blog est très sympa, je suis sure que vous y trouverez plein de recettes quand vous serez rétabli/e/s.

Pour dix ramequins ou un grand plat :

  • 1 litre de lait sans lactose
  • 250 g de sucre dont 100g pour le caramel
  • la pulpe d’une gousse de vanille
  • 6 oeufs très frais (quand les défenses immunitaires sont affaiblies il faut faire attention à manger des oeufs frais, c’est une nutritionniste qui m’a expliqué ça)

1/Déposer le sucre dans une grande casserole et le faire cuire à sec, sans eau sur feu moyen. Lorsqu’il a une couleur ambrée le verser rapidement dans chaque ramequin.

2/Verser le lait dans une grande casserole, ajouter la pulpe de vanille et le sucre, mélanger et porter à ébullition. Laisser infuser 5 minutes.

3/Préchauffer le four à 180°C.

4/Fouetter les œufs puis verser en filtrant et mélangeant le lait vanillé.

5/ Répartir dans les ramequins ou verser dans le grand plat.

6/Enfourner en baissant immédiatement la température du four à 150°C, car la préparation ne doit jamais bouillir.

7/Cuire pendant 40 minutes.

8/Laisser refroidir et déguster.

 

 

canapés apéro à la polenta

La polente (polenta) est très riche en calorie et très pauvre en fibres, c’est un aliment idéal pour nous. Comme il n’est pas toujours facile de prendre un apéro avec ses amis quand on est en sans résidus, je vous propose cette recette qui devrait plaire à tous, tout en étant originale.

Cet apéritif convient aussi pour celles et ceux qui sont en régime sans gluten.

Pour 4 personnes

  • 250g de polenta
  • 1 bouillon cube
  • garniture sans résidus : des cubes de fromages à pâte dure, du fromage à pâte dure râpé ou en miettes, de la vache qui rit, des cubes ou des tranches de jambon blanc ou de dinde, des cubes de blanc de poulet ou de dinde (cuits évidemment)… voyez ce que vous pouvez manger !

1/ Faire bouillir l’eau avec le cube.

2/ Verser la polenta et mélanger. Baisser le feu en remuant régulièrement. Votre polenta est prête quand elle  n’adhère plus à la casserole. Si elle vous parait encore trop gorgée d’eau, vous pouvez l’essorer dans un torchon propre.

3/Etaler la polenta au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé.

4/Découper des canapés au couteau ou à l’emporte pièce

5/Garnir (par exemple avec un mélange St Moret/ un peu de crème fraiche et des cubes de jambon) et déguster.

_________________________________

Si vous préparez vos canapés à l’avance, ne les placez pas dans le frigo, ils deviendraient mous et fades.

_________________________________

J’ai tiré cette recette du livre Polenta, aux éditions « la plage », de Céline Mennestrier, avec plein de recettes sans gluten (qu’on peut utiliser comme base pour le sans résidus).

 

Charlotte individuelle à la gelée de fruits rouge

Cela fait un petit moment que je n’ai pas posté sur le blog. Ces derniers temps, j’ai pourtant fait pas mal de recettes sans résidus (élargi, afin de ne pas être carencée). Comme j’avais envie de fruits, je me suis inventé une charlotte à la gelée de fruits rouge. Il y a du yaourt dedans, qui n’est pas sans résidus strict. Au début de ma maladie, on m’avait expliqué que, grâce aux ferments lactiques qui suppriment une grande partie du lactose, c’est la façon la plus digeste de consommer du lait -j’imagine que c’est vrai. Comme mon moule était petit, je n’ai d’ailleurs même pas mis un yaourt entier!

IMG_4374Pour une à deux personnes :

  • un petit récipient (petit bol, tupperware, moule à muffin…) pour faire le moule
  • des boudoirs (comme ce sont des gâteaux très secs, ils sont indiqués même en cas de très fortes diarrhées)
  • de la gelée de fruits rouge (la gelée, contrairement à la confiture, entre dans le régime sans résidu même strict)
  • un yaourt nature
  • une demi feuille de gélatine (l’agar-agar étant un produit végétal, je ne sais pas si il est indiqué)
  • du sirop (fraise, grenadine…)
  • facultatif : du colorant alimentaire rouge (quelques gouttes)

1/ Couper vos boudoirs à la dimension de votre récipient. En tremper le bout très rapidement dans du sirop.

2/ Dresser les boudoirs dans le moule, bout humide de sirop vers le bas. Les avoir humidifié même très rapidement les fera mieux tenir (les humidifier trop donnera un gout trop sucré). Poser au fond du moule des boudoirs secs.

3/Hydrater la gélatine dans de l’eau selon les prescription du paquet. Pendant ce temps, faire chauffer de l’eau. En prélever un cuillère à soupe et la mélanger à la gélatine égouttée. Cela devrait suffire à la dissoudre, sinon ajouter très doucement de l’eau chaude. Incorporer la gélatine dissoute dans le yaourt. Ajouter pour l’esthétique quelque gouttes de colorant.

4/Monter la charlotte : remplir le fond du moule de yaourt, ajouter une couche de gelée de fruit puis finir par une couche de yaourt. Pour ma part comme le moule était peu profond, je n’ai fait qu’une couche de chaque avant de finir par une couche de boudoirs.

5/Laisser quelques heures au frigo pour que la gélatine prenne bien et démouler avant de déguster.

 

 

Des pommes de terre rôties sans matières grasses

J’adore les pommes de terre, ce qui tombe bien parce que c’est sans résidus (élargi, ok). Le problème c’est que pour les cuisiner, je rajoute souvent de la matière grasse (beurre ou fromage, les fritures me rendent définitivement nauséeuse) que je digère mal quand je suis en crise.

Je viens de trouver cette recette sur le merveilleux site des pommes de terre, je ne l’ai pas encore testée mais je ne peux résister à l’envie de vous la partager !

Cliquez ici pour cette recette pour rotir des pommes de terre au four, sans matière grasse, c’est à dire sans résidus . (bon, par contre, le sans résidus c’est plutôt sans persil, à vous de voir vos possibilités de digestion – sachant que le persil est riche en fer).

Bon app’

Burgers sans résidus

Je ne vous ai pas fait de photo parce que mes photos sont moches  ces burgers sont assez peu présentables même si ils sont très bons. Pour les avoir mangés à une période où j’étais patraque, ils sont plutôt digestes -j’avais mis une seule tranche de poitrine, j’avais peur que ce soit trop gras et peu de mayonnaise.

Pour deux burgers :

  • 4 pains à burger du commerce
  • 3 filets de poulet
  • 2 tranches de jambon
  • si vous pensez que vous le digérerez, 4 tranches de poitrine
  • 2 tranches de cheddar

pour la mayonnaise :

  • 20 cl d’huile de tournesol
  • un jaune d’oeuf TRES frais (la fraicheur des oeufs c’est important quand on est pas en super santé)
  • la recette remplace la moutarde ou le citron généralement utilisé pour monter la mayonnaise par du mascarpone (une cuillère à soupe). Je l’ai montée au batteur électrique pour ma part, je pense qu’il est plus digeste de ne pas mettre le mascarpone, mais c’est agréable au gout.

1/Hacher le poulet et le jambon, saler à votre gout (éventuellement au sel de régime) en faire 2 steacks.

2/Faire cuire la poitrine fumée si vous avez choisi d’en mettre.

3/Faire cuire les steaks.

4/ Monter la mayonnaise.

5/ Attention, astuce. En régime sans résidus, on est pas censé manger les petits grains de sésame du coup je vous propose d’éplucher ou de gratter les pains à burger pour les retirer. En régime sans résidus on doit griller le pain, également, ce que j’ai fait. C’est ce qui rend le burger assez peu présentable, sans trop changer au gout.

6/Tartiner le pain de mayonnaise. Mettre une tranche de cheddar, une tranche de poitrine, le steak, une nouvelle tranche de poitrine, une dernière tranche de cheddar, terminer par le pain tartiné de mayonnaise.

7/ A manger avec une purée de pommes de terre ou des chips-sans-friture https://jemangesansresidus.wordpress.com/2013/07/21/manger-des-chips-sans-friture/

 

 

La pomme de terre

Vous avez sans doute vu cette pub « la pomme de terre, purée, que c’est bon ».

Le site renvoyait à un site internet : http://www.recette-pomme-de-terre.com. La plupart des recettes sont avec des légumes, elles ne conviennent pas à votre régime (la pomme de terre farcie au chou… bien sur pour le moment c’est niet). Beaucoup d’entre elles sont cependant facilement adaptables et l’on peut s’inspirer des modes de cuisson (pommes de terre au four, en robe des champs, en burger, en purée…)

Une mine d’idées à utiliser comme « pense-bête » de la pomme de terre. La pomme de terre n’est pas conseillée dans le régime sans résidus très strict mais pour ma part, c’est un des ingrédients que je réintroduit en premier dans mon alimentation…

 

Par exemple : avec une crème légère, des oeufs très frais et en enlevant les épices : un petit soufflé de pommes de terre

ou avec du pain blanc grillé, sans moutarde, du fromage à pate dure, du talon de jambon : des tartines de pommes de terre

Je vous l’accorde, je modifie beaucoup les recettes. Mais c’est à vous de savoir, également, ce que vous êtes capables de manger ou non.

Cake jambon fromage

J’ai eu cette recette au dernier repas-cours de cuisine organisé par l’Association François Aupetit dans ma région. Elle n’est pas franchement sans résidus (par exemple je ne sais pas si elle peut convenir avant une colposcopie) mais à grignoter à l’apéro même en crise, pourquoi pas. Et surtout, le cake est très moelleux, et pas écoeurant.

Faites chauffer votre four à 200°.

  • 300 g de cubes de jambon
  • 7 cuillères à soupe de farine (d’habitude je mets moitié farine/moitié maïzena mais je n’ai pas testé sur cette recette)
  • 3 oeufs
  • 240 ml de lait (sans lactose, plus digeste)
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 sachet de levure
  • 100 g d’emmental rapé
  • du sel (sans sodium éventuellement) selon votre gout.

1/Battre les oeufs

2/Ajouter la farine, le sel.

3/Mouiller avec le lait et l’huile

4/Ajouter la levure, le fromage, le jambon.

5/Mettre dans un moule à cake et 30 minutes au four!

 

_________________________________

A la base, la recette est avec du thon, je l’ai remplacé par le jambon parce que je trouve que c’est plus digeste mais je crois qu’on peut mettre un peu ce qui nous plait dans ce type de cake. L’avantage de cette recette,c’est que le cake n’est pas dur. Bon app.

_________________________________